Beautés jadis fatales

Illustration de Marine Fargetton
Illustration de Marine Fargetton

Hello vous!

Un grand merci à Marine Tassaba (elle va me tuer quand elle va voir ce pseudo), de m’avoir fait participer à son marathon d’expressions illustrées. Je vous encourage vivement à y participer!

Pour ma participation, j’ai opté pour un passage biblique. Proverbes 5 : 18-20

« Réjoui-toi de la femme de ta jeunesse, biche des amours et gazelle pleine de grâce ; que ses seins t’enivrent en tout temps ; sois continuellement épris de son amour. Et pourquoi mon fils serais tu épris d’une étrangère et embrasserais-tu les seins de l’étrangère ? ».

Juste une pensée pour ces Négresse noires, blanches, jaunes, café au lait. Jadis « biches des amours » et « gazelles pleine de grâce ». Ces beautés vierges et gracieuses  à qui des hommes ont fait miroiter un amour éternel, un amour grand « A », lorsqu’ils sortiraient de la misère qui les étreignait tel un oiseau pris dans les filets de l’oiseleur…

Ces beautés fatales dont la fraicheur, la douceur et la chaleur envoutante, faisaient l’objet de poèmes enchanteurs et des cantiques les plus ensorcelants. Suscitant dans leurs entrailles, un cocktail d’émotions aussi complexes qu’inexprimables.

Ces lionnes blessées dont les charmes, naguère irrésistibles, n’opèreraient plus, ne produiraient plus l’ivresse d’antan et qui sont foulées aux pieds comme la boue des rues ! Que voulez-vous ? La frénésie et l’enchantement sont ailleurs…

Ces « chépaquoi » au glorieux passé, dont la plastique rivaliserait difficilement avec celle des forces nouvelles. « Etrangères », au sex-appeal indomptable.

Elles sont beaucoup plus jeunes, plus belles, plus enivrantes et par ricochet, nouvelles biches à chérir. A posséder dans tous les sens, dans tous les coins et recoins. Encoignures et écoinçons. Sans oublier qu’il faut les explorer dans les moindres détails et dans toutes les positions, à la recherche du nectar, ce breuvage céleste oh combien délicieux !(Hey je m’égare…Désolée ! Quand il s’agit du nectar, je m’oublie…). 

Bien que l’Ecclésiaste ait déclaré : « Il n y a rien de nouveau sous les cieux », j’en suis toujours médusée.

Comme une innocente, une simple d’esprit, me demandant encore pourquoi un homme ne peut tout simplement pas aimer UNE femme ? LA femme de sa jeunesse ? Celle qui lui a sacrifié ses plus belles années ?

Shalom !

Partagez

Auteur

Commentaires

RitaFlower
Répondre

Chère Babeth,ton angle de Vue est une Vision Poétique et Idéaliste de l'Amour avec un Grand"A".La Réalité est Différente.Certains Hommes préfèrent les Femmes plus Matures qui peuvent leur apporter une certaine Stabilité.La Jeunesse ne rime pas forcément avec la Beauté Physique et tous les Artifices Superficiels qui vont avec.Je reste persuadée que les Femmes d'un certain age continuent à plaire plus que lorsqu'elles étaient plus Jeunes.Comme le Bon Vin,Une Belle Femme se bonifie avec l'age et assume son age sans complexes et rivalise avec cette Jeunesse.

Babeth
Répondre

Je n'en disconviens pas Rita. C'est article s'interroge juste sur la raison pour laquelle certains hommes delaissent les femmes qui se sont battues avec eux et les ont accompagné dans toutes les étapes de leur vie. C'est hommes qui une fois "rassasiés" de leur épouses préfèrent voir ailleurs, regarder du côté des jeunettes qu'ils jugent plus attirantes.
Si tu me relis tu remarquera que j'ai utilisé le conditionnel dans certaines descriptions pour marquer la relativité de mon argumentaire.
Merci d'être passée c'est toujours un plaisir. ;)

Fulbert
Répondre

Bonjour Babeth,

je souris toujours lorsque je lis: --- Celle qui lui a sacrifié ses plus belles années ? ----

Ah, parce que pendant ce temps là l'homme aussi ne lui sacrifie pas, à elle, les plus belles années de sa vie? C'est juste que l'homme, les belles années de la vie, il en a beaucoup plus à revendre...et il n'hésite pas à le faire...

fulbert

Babeth
Répondre

Loool! Fulbert sort d'ici! :o Ekieeee il en a à revendre hein? Et nous? Nous n'en avons pas à revendre? Tu es mauvais.... ;(

DEBELLAHI
Répondre

Mon commentaire, ma valeureuse Négresse, sera, tout simplement, une partie de ton merveilleux texte : "Pourquoi un homme ne peut tout simplement pas aimer UNE femme ? LA femme de sa jeunesse ? Celle qui lui a sacrifié ses plus belles années ?". Je ne peux le comprendre !!!

Babeth
Répondre

Moi non plus...

JR (abcdetc)
Répondre

Touché !
Sourire

Babeth
Répondre

Merci d'être passé tonton. Le Smile est pour moi. :D

Marine
Répondre

Dis donc Babeth Bobaraba, on avait dit pas les surnoms craignos!!! Traitresse!

Babeth
Répondre

Ahahahahahahahaahahahahah! Ekieeeeeeeeeeee la fille la aime vengeance! 2 fois hein tassaba pardon hihihi. Donc t'es venue me vendre ici quoi.. Lol #Traitresse.

Marine
Répondre

Hekhekhek! Rire maléfique!!!

Zak Le Messager
Répondre

Aholé deh ;-)

Les femmes aussi laissent leurs copains d’enfance pour les vieux embourgeoisés et pleins aux as, au détriment d’un petit étudiant du campus, avec un avenir incertain.

L’assurance d’un lendemain plus clair, et plus rapidement éclairé par la lueur des liasses, qui rappelle juste que le temps de la cueillette est déjà là et qu’il faut en avoir plus dans le compte en banque, que d’amour dans le cœur.
Elles pourront surement se disent elles, retrouver un peu d’amour quand leurs formes idylliques ne deviendront plus que des cauchemars auprès des plus jeunes, qui rêveront juste de leur soutirer le fruit de leur beauté passée.
Le jeune étudiant devenant un grotto plein aux as, se rappellera sans peine, sa fleur, partie, et cherchera surement à la retrouver dans les plus fraiches qui seront disponibles à cout de liasses distribuées dans les lycées, oups, plutôt les universités.

Babeth
Répondre

Ça aussi c'est vrai! Malheureusement. Le défenseur des ces messieurs... :p

Marine
Répondre

Un joli plaidoyer pour la gent masculine! Chacun prêche pour sa paroisse, avec certainement du vrai dans les deux cas...

Kokognamblé
Répondre

Hey ma cocotte, tu as sorti les passages bibliques pour conscientiser les gens ou bien ;-)
Pour rester dans cette même veine, un homme peut aimer UNE seule femme, mais le diable est présent, prend de nombreuses formes, le combat est duuuuuuuurrr ...
"encoignures et écoinçons" ! Kponnfiaannnn, j'avoue que j'ai du aller chercher dans wikipédia deh, lol ...
Bon je sors, c'était moi ...
Des bises ...

Babeth
Répondre

Heeeeeee chou c'est à cause de toi ! Kiokiokio zapeur là.. tu me manque trop même. . Merci d'être passé lol bisous